Sombrenuit

Date

01 Aug 2023

Toutes les infos du GN

Read More

Labels

Date à définir

Présentation du jeu

Sombrenuit, c’est quoi?

​C’est un GN qui se passe au 14 ème siècle dans le village wallon de Chevrouheid. Les joueurs incarnent les villageois de ce village, qu’ils soient paysans ou artisans. Notre but est de donner un moment immersif et roleplay aux participants en les faisant vivre la dure vie de pécores sur fond d’occulte et de légendes wallonnes.

C’est un GN de 80 joueurs et 20 PNJs.

​Les joueurs et pnjs seront tous majeurs.

C’est un GN qui se veut mystique/magique/grugru:

​Vous y verrez des créatures mystérieuses, vous y entendrez des légendes et des contes wallons. Les joueurs y incarnent les habitants tous humains du même village.

​C’est un GN qui se veut survival:

Vous allez subir des attaques, vous allez devoir réparer ou construire des bâtiments, vous allez devoir trouver votre nourriture, vous pouvez tomber malade, être blessé et en mourir. (nous parlons ici Time In. Time Out, une intendance est prévue.)

​C’est un GN qui se veut familial:

Vous vous connaissez de base. Vous êtes tous du même village et vous êtes divisés en 6 familles. Ces 6 familles ont des objectifs et des casseroles différentes. De même que votre perso aura des objectifs qui lui sont propres. Vous allez devoir vous serrer les coudes pour survivre. La question est: allez vous aider votre voisin de droite, celui de gauche ou prendre la place du patriarche?

​C’est un GN, pas une reconstitution:

Il y a des erreurs voulues dans le contexte que l’on vous donne. Nous nous servons de l’Histoire comme base, nous ne la suivons pas. Pour les habits de l’époque, ils sont une base, une vision vers laquelle se diriger. Il n’est en rien obligatoire de porter exactement ce type de vêtements au GN.

Si ces messieurs ont une chemise claire et un pantalon brun, nous serons heureux. Si ces dames ont une tunique et une jupe et non de longues robes simples, nous serons heureux…

En ce qui concerne les chaussures, la sécurité reste une priorité. Si nous devons choisir entre une bonne paire qui tiendra vos chevilles, qui ne prendra pas l’eau et qui accrochera bien le sol, il va de soi que nous la préférerons à des petites chaussures en cuir à semelles lisses.

mesdames:
https://www.youtube.com/watch?v=Ibj7GsfsCpI
messieurs:
https://youtu.be/RNAMbRt5eI8

C’est un GN qui se passe dans une prairie:

Vous devez donc vous organiser entre joueurs d’une même famille pour votre logement. Des tentes et des tonnelles (habituelles en GN, blanches, sable, de type Sahara, ou camouflées… ) viendront représenter vos maisons. Nous aurons tracé les chemins et vos emplacements avant votre arrivée. Et si vous vous demandez où se situe votre famille dans le village, regardez l’image de votre famille sur le site ou celle de votre groupe facebook familial. Les maisons rouges vous représentent.

C’est un GN qui se veut adulte:

Nous ne comptons ni ne voulons jouer sur le sexisme. Dans notre vision des choses, la vie est dure pour tous les villageois. Tout le monde doit mettre la main à la pâte et les femmes en font autant (si pas plus) que les hommes. L’Eglise donne un rôle à la femme qui, dans la réalité des faits, lui est peu imposé. Et si, sur la place publique, certain l’ouvrent plus que d’autres, on sait qu’en privé les choses sont différentes. Nous tenons à souligner qu’aucune scène de viol ne sera acceptée. Il y a d’autres sujets bien plus intéressants à jouer.

C’est un GN à compétences:

Nous voulons que les joueurs se concentrent sur l’histoire et la vie de leur personnage. Que la mort d’un membre de votre famille vous fasse mal. Vous avez perdu votre frère, son sourire et ses blagues pourries, avant d’avoir perdu le bûcheron familial. (compétence: couper du bois) Les compétences vous seront imposées par l’organisation en fonction de votre BG par vos orgas de famille.

C’est un GN évolutif:

Sombrenuit a été pensé en différents épisodes.

Le synopsis du 1 épisode, Lueur d’espoir étant celui-ci:

Nous sommes le 24 avril en l’an de grâce 1347.

La populace de Chevrouheid, petite bourgade isolée dépendante de l’Abbaye de Stavelot, est en effervescence. Pour la première fois depuis la création du village, les deux plus importantes familles vont s’unir par le mariage.

Pour le prêtre, arrivé depuis peu, c’est un signe de Dieu. Voici enfin un acte d’amour entre deux familles reliées jusqu’à présent par la haine, le mépris et la violence.

La guerre est terminée. Il est maintenant temps de déposer les armes, de faire fi des rancœurs et des aprioris. Vivons ensemble dans la paix comme le Seigneur nous l’a appris.

Partageons notre feu avec l’étranger.
Rompons le pain et le vin avec notre prochain.
Et plaise à Dieu que plus rien de néfaste n’arrive dans notre beau village.

Allons dans la paix du Christ.

It’s dangerous to go alone ! Take this

Votre arsenal est-il complet, du chapeau jusqu’au fourreau ?

Plus d’infos sur le GN

Toute l’Actu

Tous les Ateliers

Toute l’Inspiration

Submit a Comment

Your email address will not be published.